Comprendre : qu’est-ce que le bonus réparation ?

Par Anaïs Hollard , le 13 mars 2024 — transition écologique - 7 minutes de lecture
Réparation d'un smartphone

© Sebastien SALOM-GOMIS/SIPA

Sur les quelque 28 millions d’appareils électroménagers qui tombent en panne chaque année, seulement 5 millions seraient réparés. Inquiétant, n’est-ce pas ? C’est là qu’entre en jeu le bonus réparation. Ce petit coup de pouce vise à inciter les particuliers à faire réparer leurs appareils, plutôt que de s’orienter vers l’achat d’un appareil neuf. Comment l’obtenir, quels appareils sont concernés, quel est son montant ? On vous dit tout !

Quid du bonus réparation

En 2021, ce sont près de 1,4 milliard d’équipements électriques et électroniques qui ont été mis sur le marché, pour un total de 2,5 millions de tonnes1. Des appareils qui tôt ou tard finiront jetés, suite à un défaut de fonctionnement plus ou moins important. Si les filières de recyclage sont dans les starting-blocks, la problématique n’en reste pas moins alarmante et l’option « réparation » semble encore trop peu souvent envisagée par les consommateurs. 

Il faut dire qu’en matière d’appareils électriques et électroniques, l’offre est exponentielle et les nouveautés sont légion. Du côté des smartphones par exemple, si l’on en croit Cécile Desaunay, directrice d’études à Futuribles et spécialiste des questions de consommation et de modes de vie, « 90 % des téléphones portables qui sont remplacés en France fonctionnent encore parfaitement. Et pourtant, les consommateurs ont très envie de les remplacer pour bénéficier du dernier cri de la technologie ». Une tentation accrue dès lors que les clients sont confrontés à la nécessité de faire réparer leurs appareils. Finalement, pourquoi investir dans une réparation coûteuse, alors même que le dernier modèle apparaît, flambant neuf, en tête de gondole ?

D’après l’Arcep et l’Ademe, la phase de fabrication est la principale source d’impact pour les appareils électroniques, les centres de données et les réseaux. Elle représente en moyenne 78 % de l’empreinte carbone. Des produits qui nécessitent des matériaux dont l’extraction réclame également une quantité faramineuse d’énergie. Alors avant d’opter pour du neuf, mieux y réfléchir à deux fois. Pour lutter contre cette tentation, le bonus réparation offre donc une aide financière, afin d’inciter les consommateurs à faire réparer leurs appareils électriques et électroniques.

Ce coup de pouce, prévu par la loi anti-gaspillage pour une économie circulaire (AGEC) et déployé depuis décembre 2022, est un montant déduit directement de la facture du consommateur qui se rend chez un réparateur labellisé pour faire réparer son produit.

Bonus réparation : montant et appareils concernés

Le bonus réparation concerne de nombreuses catégories d’appareils électriques et électroniques. D’ailleurs, en 2024, celui-ci a bénéficié de quelques évolutions alléchantes. Son montant a doublé pour certains appareils et certains autres ont profité d’une revalorisation de 5 €. De plus, le critère « casse accidentelle » est désormais éligible. Mais ne faisons pas durer le suspens plus longtemps et découvrez ci-dessous la liste des appareils qui peuvent bénéficier du bonus réparation en 2024 et le montant d’aide accordé : 

Dans la catégorie maison et entretien

🔨 Aspirateur (balai / robot / traineau) : bonus de 40 €
🔨 Centrale vapeur : bonus de 20 €
🔨 Climatiseur : bonus de 25 €
🔨 Défroisseur à main : bonus de 15 €
🔨 Fer à repasser : bonus de 15 €
🔨 Humidificateur : bonus de 15 €
🔨 Nettoyeur vapeur : bonus de 20 €
🔨 Purificateur d’air : bonus de 15 €
🔨 Ventilateur : bonus de 15 €

Dans la catégorie cuisine et cuisson

🔨 Bouilloire : bonus de 15 €
🔨 Centrifugeuse et extracteur : bonus de 15 €
🔨 Grille-pain : bonus de 15 €
🔨 Four micro-ondes : bonus de 20 € 
🔨 Four posable : bonus de 15 € 
🔨 Friteuse : bonus de 15 € 
🔨 Machine à café avec filtre : bonus de 15 € 
🔨 Machine à café à capsule : bonus de 15 € 
🔨 Machine à café tout automatique : bonus de 25 €  
🔨 Robot multifonction : bonus de 15 € 
🔨 Robot pâtissier : bonus de 25 € 
🔨 Robot / préparateur chauffant : bonus de 30 € 
🔨 Presse-agrumes : bonus de 15 € 

Dans la catégorie instruments de musique

🔨 Instrument de musique : bonus de 15 € 

Dans la catégorie gros électroménager

🔨 Cave à vin : bonus de 25 € 
🔨 Congélateur : bonus de 25 € 
🔨 Cuisinière : bonus de 25 € pour une 
🔨 Four encastrable : bonus de 25 € 
🔨 Hotte : bonus de 25 € 
🔨 Lave-linge : bonus de 50 € 
🔨 Lave-vaisselle : bonus de 50 € 
🔨 Réfrigérateur : bonus de 25 € 
🔨 Réfrigérateur-congélateur : bonus de 25 € 
🔨 Sèche-linge : bonus de 50 € 
🔨 Table de cuisson : bonus de 25 € 

Dans la catégorie beauté et santé

🔨 Épilateur : bonus de 15 € pour un 
🔨 Lisseur : bonus de 15 € pour un 
🔨 Plateforme vibrante : bonus de 15 € pour une 
🔨 Rameur : bonus de 15 € pour un 
🔨 Rasoir électrique : bonus de 15 € pour un 
🔨 Tapis de course : bonus de 15 € pour un 
🔨 Tondeuse : bonus de 15 € pour une 
🔨 Sèche-cheveux : bonus de 15 € pour un 
🔨 Vélo d’appartement : bonus de 15 € pour un 

Dans la catégorie entretien du jardin

🔨 Taille haie électrique : bonus de 15 €
🔨 Tondeuse à gazon (et robot) : bonus de 15 € 

Dans la catégorie outillage et bricolage

🔨 Outillage électroportatif : bonus de 20 € 

Dans la catégorie objets connectés

🔨 Drone : bonus de 20 € 

Dans la catégorie image et son

🔨 Amplificateur : bonus de 20 € 
🔨 Chaîne hi-fi : bonus de 20 € 
🔨 Enceinte : bonus de 20 € 
🔨 Home-cinéma : bonus de 20 € 
🔨 Table de mixage : bonus de 20 € 
🔨 Téléviseur : bonus de 60 € 
🔨 Tuner / démodulateur : bonus de 20 € 
🔨 Vidéoprojecteur : bonus de 30 € 
🔨 Lecteur DVD : bonus de 20 € 
🔨 Appareil photo numérique ou reflex : bonus de 20 € 

Dans la catégorie mobilité électrique

🔨 Gyroroue : bonus de 15 € 
🔨 Hoverboard : bonus de 15 € 
🔨 Trottinette électrique : bonus de 15 € 
🔨 Assistance électrique : bonus de 15 €

Dans la catégorie téléphonie

🔨 Téléphone fixe : bonus de 15 € 
🔨 Téléphone portable : bonus de 25 € 

Dans la catégorie informatique et gaming

🔨 Console de jeux : bonus de 20 € 
🔨 Imprimante : bonus de 35 € 
🔨 Moniteur : bonus de 30 € 
🔨 Ordinateur fixe / tout-en-un : bonus 50 € 
🔨 Ordinateur portable : bonus de 50 € 
🔨 Scanner : bonus de 35 € 
🔨 Tablette : bonus de 25 € 

Bonus réparation textiles et chaussures : qu’est-ce que c’est ?
Dans la continuité du bonus réparation sur les appareils électriques et électroniques, un bonus réparation sur le textile et les chaussures a été instauré par le Gouvernement en novembre 2023. Lorsque vous vous rendez chez un réparateur agréé, une réduction est appliquée directement sur votre facture pour la réparation du talon de vos chaussures ou pour le rapiècement d’un trou dans vos vêtements par exemple !

Comment obtenir son bonus réparation ?

Le bonus réparation est accessible à l’ensemble des particuliers qui souhaiteraient faire réparer un appareil électroménager, à condition que l’appareil soit éligible au dispositif. Pour percevoir l’aide financière allouée au bonus réparation, il existe certaines conditions :

✔️ L’appareil électrique ou électronique ne doit plus être sous garantie ;
✔️ L’appareil électrique ou électronique doit faire partie de la catégorie des petits et gros électroménagers ;
✔️ L’appareil électrique ou électronique ne doit pas présenter de défaut d’entretien et le problème ne doit pas résulter d’un usage non conforme ;
✔️ Le client doit faire appel à un réparateur agréé QualiRépar.

Il est possible de trouver en ligne l’annuaire des réparateurs QualiRépar en quelques clics. Il ne reste désormais plus qu’à faire l’inventaire de vos appareils hors d’usage !

1Source : Ademe – Equipements électriques et électroniques : données 2021

À lire aussi :

Le gouvernement veut aider à la réparation des produits textiles
Le « bonus réparation » pour les textiles et chaussures est lancé : décryptage de cette nouvelle aide ?
Appareils électriques : le bonus réparation encore à la peine, espère décoller en 2024

Anaïs Hollard

Captivée par les sujets liés à l’énergie, Anaïs a longtemps collaboré avec de grands acteurs du secteur, avant de choisir la voie de l’indépendance, en tant que journaliste web. Aujourd’hui, elle continue de délivrer son expertise en matière d’énergie et de transition écologique. Ses passions : la lecture, l’écriture (forcément) et les DIY créatifs !

Voir les publications de l'auteur