Taylor Swift menace d’agir en justice contre un étudiant qui dénonce ses déplacements en jet privé

Par Gaëlle Coudert , le 7 février 2024 — transition écologique - 4 minutes de lecture
Taylor Swift

Taylor Swift lors de la cérémonie de remise des Grammy Awards, le 4 février 2024, Crédit photo : Robyn Beck/AFP

Taylor Swift, via un courrier de ses avocats, a menacé le créateur de « Celeb Jets » d’une action en justice, s’il ne cessait pas de communiquer sur ses trajets en jet privé.

Comme d’autres stars d’une telle envergure, la chanteuse américaine Taylor Swift, qui vient de remporter son quatrième Grammy Award pour l’album de l’année, se déplace régulièrement en jet privé. Des déplacements qui n’échappent pas au radar de Jack Sweeney, un étudiant de 21 ans à l’Université de « Central Florida » qui piste depuis plusieurs années, via plusieurs comptes sur les réseaux sociaux, les voyages en jet ou en hélicoptère de nombreux autres propriétaires de ces appareils, milliardaires, politiciens ou autres personnalités publiques. Parmi les comptes de l’étudiant, on trouve notamment Celeb Jets sur Instagram, qui utilise des données publiques pour établir et publier ces itinéraires particulièrement émetteurs de gaz à effet de serre.

Dans un courrier de décembre 2023, révélé par The Washington Post mardi 6 février 2024, les avocats de Taylor Swift ont menacé Jack Sweeney d’intenter une action en justice à son encontre, s’il ne cessait pas son prétendu « harcèlement ». Le courrier indique que les comptes de Jack Sweeney auraient causé à Taylor Swift et à sa famille « des dommages directs et irréparables ainsi qu’une détresse émotionnelle et physique » en amplifiant sa « peur permanente pour sa sûreté personnelle ». Selon les avocats, plusieurs personnes ont récemment harcelé Taylor Swift en s’approchant de ses domiciles, dont une personne qui a été arrêtée aux abords de sa maison de Manhattan.

Dénoncer la pollution

Interviewé par le Washington Post, l’étudiant a indiqué que les informations qu’il donne sur les voyages en jet via ses comptes ne donnent pas plus de précisions sur les allées et venues de Taylor Swift que la programmation de ses concerts ou des matchs la NFL (équipe de Superbowl dans laquelle joue le conjoint de Taylor Swift). « Ces informations sont déjà publiques, a-t-il expliqué. Et ses équipes pensent qu’elles peuvent contrôler le monde ».

Une étude qui se basait sur les données de Jack Sweeney avait classé Taylor Swift comme « la plus grande célébrité pollueuse » de l’année, au vu de ses émissions de CO2 liées à l’utilisation de son jet privé. Son équipe a indiqué au Washington Post que cette étude est biaisée car Taylor Swift ne serait pas la seule à utiliser l’aéronef.

En France et en Europe, l’utilisation des jets privés est également dénoncée via les réseaux sociaux, notamment par le compte intitulé L’avion de Bernard, en référence à l’ancien jet de Bernard Arnault. Ce compte avait été inspiré par le compte Twitter (devenu X) ElonJet qui suivait les déplacements en jet d’Elon Musk, également lancé par Jack Sweeney. Son compte a été retiré de la plateforme sans explication après le rachat par Elon Musk de Twitter en octobre 2022. Sans commentaire.

Les créateurs de L’avion de Bernard cherchent également à sensibiliser à l’emploi excessif de ce moyen de transport « ultra polluant » par une partie des « ultra-riches ». En effet, selon une étude de Transport & Environment publiée en mai 2021, un trajet en jet privé est 5 à 14 fois plus polluant qu’un même trajet en avion de ligne, et 50 fois plus polluant qu’un déplacement en train. Pourtant le nombre de vols en jet privé augmente. Dans un rapport publié en mars 2023, Greenpeace faisait état d’une augmentation de 64 % de ces vols entre 2021 et 2022.

À lire aussi : 

Faut-il bannir les jets privés du ciel français ?

Quelle est l’empreinte carbone des voyages en avion ?

Gaëlle Coudert

Ancienne avocate parisienne reconvertie en journaliste basée dans les Pyrénées-Atlantiques, Gaëlle s’est spécialisée sur les sujets liés à l'écologie. Elle a cofondé le magazine basque Horizon(s), a été rédactrice en chef d'ID, l’Info Durable et rédige aujourd’hui des articles pour divers médias engagés dont Deklic. Ses passions : le sport (surf, yoga, randonnée) et la musique (guitariste et chanteuse du groupe Txango)

Voir les publications de l'auteur