Comprendre : qu’est-ce que la géothermie ? 

Par Mathilde Colleter , le 25 juillet 2023 — transition écologique - 6 minutes de lecture
Le volcan Mayon vu de la ville de Daraga, au nord-est des Philippines, Crédit Aaron Favila/AP/SIPA

Le volcan Mayon vu de la ville de Daraga, au nord-est des Philippines, Crédit Aaron Favila/AP/SIPA

Elle est difficile à voir, et pourtant : la géothermie est partout sous nos pieds. Plus discrète que ces cousines solaires et éoliennes, cette énergie chaleureuse pourrait bien tout enflammer sur son passage : la France compte bien tout mettre en place pour accroître sa production d’énergie géothermique d’ici 2030. Mais a-t-elle tout ce qu’il faut pour subvenir à tous nos besoins énergétiques ? Zoom sur une énergie tout feu-tout flamme qui fait même rougir les volcans de jalousie ! 🌋💚 

La géothermie, ou l’exploitation du radiateur de la Terre 

Par définition, la géothermie est l’exploitation des stocks de chaleur contenus dans l’écorce terrestre. Cette chaleur provient de deux sources principales : d’un côté, la chaleur résiduelle issue de la formation de la Terre, et de l’autre, la décomposition naturelle d’éléments radioactifs dans la croûte terrestre.

Pour faire simple, il existe deux types de géothermie : de surface ou de profondeur.

🔥La géothermie de surface est la plus répandue. Logique, c’est aussi la plus accessible techniquement parlant. Elle consiste tout simplement à exploiter les ressources dites en surface – d’où le titre – et jusqu’à 200m de profondeur, là où la température des roches et des nappes d’eau souterraine tourne autour des 15°C. 

🔥La géothermie profonde (ou de profondeur) est le level au-dessus, à plus grosse échelle et au niveau industriel. Dans ce cas précis, il faut faire des forages qui vont jusqu’à 2000 m sous la terre pour capter des températures extrêmes qui peuvent aller de 100 à 150°C, voire plus !

Les différents usages de l’énergie géothermique

Complexe et ultra polyvalente, l’énergie géothermique peut-être utilisée de plein de façons différentes : 

🔥 En France, la chaleur représente près de 50% de notre consommation d’énergie finale et reste en grande majorité produite par des énergies fossiles, la révolution du chauffage domestique géothermique est en route ! Pour sa production d’énergie géothermique, le pays compte tout miser sur les pompes à chaleur, efficaces et durables pour chauffer l’intérieur des foyers français.

🔥 Si l’usage le plus courant de la géothermie est lié à la chaleur, certaines centrales sont capables de produire de l’électricité en utilisant la chaleur du sol pour faire tourner des turbines. En France, seule la centrale de la Bouillante en Guadeloupe en produit, mais on en retrouve dans d’autres coins du globe, comme en Asie ou en Amérique du Nord.

🔥A l’échelle industrielle aussi, on peut utiliser la géothermie. Les usines vont l’exploiter dans des processus nécessitant de très hautes températures, comme la production d’acier, la dessiccation de la biomasse ou encore la génération de vapeur. 

Une histoire de température

En fonction de la température de la source géothermique, il existe plusieurs formes de production de cette énergie : 

🔸La basse température est généralement utilisée pour chauffer des bâtiments et des serres dans les exploitations agricoles, ou dans l’aquaculture par exemple, grâce à des pompes à chaleur qui vont extraire la chaleur du sol et la transférer à l’intérieur des bâtiments. 

🔸La moyenne température est très utile pour les centrales géothermiques qui produisent de l’électricité. Elles vont utiliser la chaleur du sol pour vaporiser un fluide – très souvent de l’eau – qui, par la suite, fera tourner une turbine génératrice de courants électriques. 

🔸La haute température est la plus puissante, mais aussi la plus rare : elle est utilisée dans des processus industriels nécessitant des températures très chaudes.

Les atouts de la géothermie…

Sur le banc des énergies renouvelables, la géothermie récolte tous les honneurs. D’abord, elle a un impact faible sur notre environnement, car elle émet très peu de CO2 : selon l’ADEME, les installations de géothermie rejettent en moyenne 4 fois moins que l’électricité, 5 fois moins que le gaz naturel et 7 fois moins que le fioul pour produire du chauffage. 

Autre avantage et non des moindres : contrairement à l’énergie éolienne, qui dépend du vent, et l’énergie solaire, qui dépend du soleil, la géothermie n’est pas tributaire des conditions météorologiques. Résultat : on a une énergie qui fonctionne 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, encore mieux que dans votre fast-food préféré ! 

De plus, quand on utilise une pompe à chaleur géothermique, l’eau qui est puisée en sous-sol est directement réinjectée en bout de chaîne, à savoir dans sa nappe d’origine, juste après qu’elle soit devenue plus froide. C’est donc une ressource inépuisable et pérenne, sur laquelle on peut constamment compter !

… avec ses propres limites !

Malheureusement, la géothermie a aussi quelques inconvénients : investir dans le géothermique implique un fort investissement de départ. Sous-entendu : c’est super cher.

Pour vous donner une idée,  si vous avez envie d’équiper votre domicile, il vous faudra sortir un tout “petit” chèque : comptez entre 10 000 et 20 000 euros en fonction de l’installation choisie. Heureusement, le gouvernement a mis en place des aides financières pour aider les Français à changer d’appareil, comme le Coup de Pouce ou MaPrimeRénov’.

Toujours dans l’aspect limitant, la géothermie reste assez dépendante aux énergies fossiles puisqu’en cas de grand froid, la plupart des systèmes nécessitent une chaufferie d’appoint au gaz, ce qui perd de son intérêt.


Pour autant, la géothermie a tous les atouts pour conquérir le monde, ou, à défaut, la France ! Elle a même un potentiel énorme : elle pourrait se déployer sur presque 90% du territoire, contre 3% de la production actuelle d’énergies renouvelables ! Alors qui sait ce qu’on serait capable de produire si on laissait sa chance à… cette énergie brûlante ?

A lire aussi :

Tout ce qu’il faut savoir sur les différents types de gaz
Quelle est la part des énergies renouvelables en France ?
Tout savoir sur le secteur de la filière éolienne en France
Comment fonctionnent les réseaux de gaz en France ?
10 bonnes raisons de choisir un fournisseur d’énergie verte
Comprendre : c’est quoi une énergie renouvelable ?
Tout savoir sur la production d’électricité
Quelles sont les différentes sources d’énergie disponibles ?

Mathilde Colleter

Entre l'animation, la radio et la rédaction web, Mathilde a toujours aimé jongler dans sa vie professionnelle comme dans ses mouvements. Son métier ? Raconter des histoires et écrire avec une plume inspirée et drôle. Actuellement en workaway au Canada, Mathilde sait vulgariser les concepts de l’écologie comme personne et incite ainsi à l’action. Ses passions : le voyage évidemment (slow-travel, PVT Canada et workaway), les contes et légendes, la broderie.

Voir les publications de l'auteur